Dans la dernière leçon, nous avons utilisé la métaphore d’une rivière pour comprendre la motivation. Nous avons vu que nous avions besoin de nous aligner sur la force universelle de l’intention afin d’appliquer efficacement notre énergie dans nos vies. Passons maintenant à l’escalade. Une rivière coule sous l’effet de la gravité alors que l’escalade va à l’encontre de la gravité. Ainsi, nous devons encore trouver un moyen d’utiliser la gravité pour bien grimper. Tout comme avec la métaphore de la rivière, nous devons comprendre les trois composantes de la manifestation de la motivation intrinsèque en escalade : la force, l’énergie et le canal par lequel l’énergie circule. La force dans l’escalade est constituée de la gravité et de notre intention de grimper. L’énergie est notre énergie physique et mentale. Le canal, c’est nous et la voie.

Premièrement, la force. La gravité nous aide à savoir comment nous déplacer et comment appliquer notre énergie. Nous ne combattons pas la gravité. C’est grâce à l’attraction constante de la gravité que nous savons comment nous déplacer. Notre intention détermine la façon dont nous appliquons notre énergie. Si notre intention est d’atteindre des résultats finaux dans le futur, alors nous grimperons différemment que si notre intention est d’appliquer des processus dans l’instant présent. L’intention nous donne une direction pour notre attention. Une intention liée aux processus concentre notre attention dans l’instant présent.

Deuxièmement, l’énergie. Nous avons une certaine quantité d’énergie physique et mentale. Nous avons besoin d’alterner entre appliquer et récupérer notre énergie. Nous utilisons la force de gravité pour savoir où nous reposer pour récupérer de l’énergie et comment nous déplacer pour appliquer l’énergie. Si nous restons trop longtemps à appliquer notre énergie, nous allons tomber. Si nous restons trop longtemps à récupérer notre énergie, alors nous allons stagner.

Troisièmement, le canal. Nous avons besoin d’être en symbiose avec la voie. Nous avons besoin d’être en symbiose pendant le repos pour récupérer l’énergie et en symbiose pendant l’escalade pour appliquer l’énergie. En étant détendu, la gravité nous tire vers le bas sur nos points d’appui pendant que nous nous reposons. Nous utilisons nos jambes plutôt que nos bras. Cela nous permet de récupérer autant d’énergie que possible. Ensuite, lorsque nous grimpons, nous grimpons le long du chemin de moindre résistance. Le chemin de moindre résistance est le chemin le plus facile et le plus efficace entre les points de repos. Nous grimpons également de façon continue. L’escalade continue nous donne de l’élan et crée de la fluidité.

Dans un bateau, en descendant une rivière, la gravité crée automatiquement du mouvement. En escalade, en allant contre la gravité, nous avons besoin de créer intentionnellement ce mouvement. L’escalade continue crée un mouvement intentionnel qui concentre notre attention dans l’instant présent. La force de notre intention et la force de gravité travaillent ensemble. Nous mélangeons la gravité, en grimpant sur le chemin de moindre résistance, avec l’intention de grimper de manière continue. Cela nous permet de grimper fluidement.

Conseil pratique : Être en symbiose avec la gravité

Récupérer l’énergie : Lorsque vous vous reposez aux points d’arrêt, détendez-vous sur vos pieds. Ce sera un processus continu. Donc, constamment relâchez vos prises et abaissez vos talons. Durant ces repos, levez les yeux et identifiez le chemin de moindre résistance entre votre position actuelle et votre prochain point d’arrêt.

Appliquer l’énergie : Lorsque vous vous déplacez entre les points d’arrêt, grimpez de façon continue. Grimpez un peu plus vite que d’habitude. Cela vous donnera de l’élan et vous aidera à grimper avec fluidité.

Leave a Reply