La chute est une compétence que l’on peut apprendre. Êtes-vous de cet avis ? Si oui, pourquoi ? Ou bien n’êtes-vous pas de cet avis, et avez-vous plutôt l’impression que lorsque vous tombez, vous ne pouvez rien faire pour influencer la situation et qu’il n’y a donc rien à pratiquer ? C’est un point important à clarifier. Votre pratique sera inefficace tant que vous n’aurez pas décidé que vous avez le pouvoir d’agir sur le processus de chute.

Lorsque nous nous entraînons à chuter, nous pratiquons une compétence physique, mais nous abordons également la peur et la façon dont l’esprit utilise l’attention, qui sont des questions d’entraînement mental.

L’esprit pense, puis le corps agit. Nous devons donc être très prudents quant à la façon dont l’esprit pense afin de pouvoir bien engager le corps et tomber avec habileté, en diminuant les risques de blessure. Comme toute autre compétence en escalade, elle doit être pratiquée et apprise.

Par exemple, il est logique pour nous, grimpeurs, de nous concentrer sur des exercices structurés et sur la qualité de l’effort lorsque nous nous entraînons à la poutre ou au pan Güllich. Pour ces exercices physiques, nous les abordons systématiquement, nous les décomposons en petites parties et nous prêtons attention à la qualité de notre effort. Nous nous entraînons à chaque partie, puis nous les reconstituons lentement en un tout unifié. Pendant l’entraînement, l’accent n’est pas mis sur l’escalade proprement dite. Il s’agit plutôt d’approfondir la compétence, jusqu’à ses éléments essentiels, afin de les améliorer et d’être prêt à les rassembler à nouveau en quelque chose qui puisse ensuite être appliqué dans des situations d’escalade réelles.

C’est ce que nous faisons avec la chute. Nous recherchons les éléments constitutifs, y compris ce que nous faisons avec le corps, comme notre respiration, la posture du corps et la focalisation du regard. En connaissant les détails de ce que nous allons faire avec chaque partie, nous pouvons prêter attention à chacune d’entre elles et les travailler afin de les réunir plus tard en un tout harmonieux – soit chuter avec habileté.

Un autre aspect important de la pratique de la chute est le rôle de l’assureur. Il y a quelques années, j’avais enseigné à deux jeunes filles du Canada à Red River Gorge dans le Kentucky. Elles avaient toutes les deux environ 15 ans et se débrouillaient très bien ensemble, en tombant et en retenant les chutes de l’autre. Elles sont ensuite rentrées chez elles à Toronto, enthousiastes à l’idée de continuer leur pratique. Cependant, une fille a fait équipe avec un autre grimpeur, est tombée et s’est cassé la cheville. Son assureur était plus lourd et ne lui a pas donné l’amorti nécessaire pour atténuer son impact contre le mur. Cet accident s’est produit parce qu’elle s’est concentrée uniquement sur ce qu’elle faisait pour bien tomber et qu’elle n’a pas pris en compte l’importance du rôle de l’assureur.

L’escalade est un travail d’équipe. Surtout pour la chute, nous nous entraînons en équipe et nous apprenons ensemble. Apprendre la façon de former votre assureur est d’une importance capitale pour assurer votre sécurité pendant l’entraînement à la chute et pendant l’escalade elle-même. Vous grimperez avec plusieurs partenaires, et il sera important d’entraîner chacun d’entre eux avant de leur faire confiance quant à leur savoir-faire. Ne vous sentez pas coupable si vous ne leur faites pas confiance. Ils tiennent votre vie entre leurs mains. Testez-les et formez-les, puis faites-leur confiance.

Avertissements :

  • Risque : Rien, pas même les instructions d’un entraîneur ou du cours en ligne, ne peut éliminer les risques associés à la pratique des chutes. Acceptez la responsabilité de toute information que vous utilisez pour vous entraîner.
  • Connaissance expérientielle : Il est important de réaliser que vous savez comment chuter que lorsque vous faites une expérience appropriée de la chute. Cela ne peut être acquis que par une instruction appropriée.
  • Motivation : La motivation de votre esprit axée sur la réussite peut vous attirer des ennuis, vous poussant à prendre des risques inappropriés. Vous devez donc faire preuve de prudence.

Suggestions :

  • La meilleure option : Faites appel à un entraîneur pour vous aider à guider votre pratique. Nous disposons d’un réseau d’entraîneurs Warrior’s Way aux États-Unis et à l’étranger qui sont experts dans l’enseignement de la chute.
  • La meilleure option suivante : Utilisez mon cours en ligne, qui décrit le processus de manière détaillée avec des vidéos, des photos, des textes, des interviews, des devoirs, des questions-réponses, et plus encore.
  • Pire option : Pratiquez sans ces ressources. Si vous le faites, faites-le par petites étapes.

Aperçu gratuit du cours :

Achetez le cours ici :

Les dates en direct sur Facebook : Monday April 6, 4PM CT on @WarriorsWay FB page

Leave a Reply